Skip navigation


Cette bande-dessinée est formidable pour comprendre « l’habiter » dans une ville japonaise. On y suit Uenohara, cadre commercial  dans une entreprise de papeterie à Tokyo. C’est « un promeneur » : il se déplace à pied dans les quartiers de sa ville, observe les formes du bâti, s’intéresse aux habitants, nous fait ressentir l’activité et les sentiments des occupants et des visiteurs. C’est une approche très sensible de la ville japonaise

Tanigushi offre aux occidentaux l’intérêt d’être imprégné de culture européenne. Aussi, les codes qu’il utilise sont-ils à la fois marqués par sa culture japonaise sans être totalement étrangers à notre regard d’Européens.

La BD est divisée en chapitres du quotidien de Uenohara qui sont l’occasion à chaque fois de parcourir un quartier différent. Pour le travail en classe, j’ai sélectionné des vignettes prises dans différents quartiers de la ville (essentiellement le quartier de  Shinagawa et celui « de l’harmonica . Ils me permettent d’orienter la réflexion sur la question d’« habiter le patrimoine » car ces quartiers mêlent la plus grande tradition aux modernités nippones.

Pour des raisons évidentes de droits d’auteur (et par respect pour ma libraire d’épouse), je ne peux vous offrir qu’un aperçu des planches de la BD. Achetez-la ou commandez-la pour le CDI.

Un exemple des vignettes que j'ai sélectionnées sur la quartier de Shinagawa (le corpus que je distribue aux élèves est plus important notamment sur le quartier de l'Harmonica où "le promeneur" se confronte aux habitants et aux usagers des lieux dans un restaurant).

Je vous propose l’activité que j’ai organisé avec les élèves sur ce sujet. Comptez deux heures si vous leur faites découvrir la BD en classe.

et voici ce que l’on peut en retenir …

Bibliographie :

– Je ne suis pas un spécialiste de la ville japonaise, mais on trouve de nombreuses références dans les cafés géographique (articles, interview, déambulations, compte-rendu d’ouvrages …)

– Pour la réflexion sur « habiter le patrimoine, on trouve en ligne aux PUR l’introduction et le sommaire de l’ouvrage Habiter le patrimoine sous la direction de Maria Gravari-Barbas.
Publicités

One Comment

  1. Excellente démarche, dont je me suis approché, sans le savoir, dans un TD de Licence 2 de géographie sur Mondialisation et Métropoles, avec l’album « L’orme du Caucase » du même Taniguschi !


2 Trackbacks/Pingbacks

  1. […] pédagogique : “Habiter la ville : Tokyo vu par “Le promeneur” de Tanigushi“, Le prof’ d’histoire-géo, 3 août […]

  2. […] – Habiter la ville (3) : Tokyo vu par “le promeneur” de Tanigushi […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :